Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 22:39

ils (bonnes gens bourgeois) disent

ça ne se dit pas ça ne

se fait pas - dans la peur de

réveiller le dragon qui

dort en eux allongé sur

le très merveilleux trésor

 

plutôt: ils lui couperont

les couilles pour qu'il ne crache

plus aucune flamme qu'il

dorme oui - et qu'ils dorment tous

tant que durera la vie

8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 22:30

avant tous les petits oiseaux avaient des bras

qu'on arracha qu'ils s'arrachèrent (je ne sais)

 

alors leur poussèrent des ailes

 

celui-là qui écrit (moi) voit

ainsi tous les petits oiseaux du ciel

(ainsi lui-même se voit-il):

la grâce du vol leur vint de

cette blessure double

 

et ce vol depuis s'organise

(et je pense d'abord aux hirondelles)

rigoureusement selon leur

constitution sanguine

leur code génétique

et la pression de l'astmosphère

(c'est visible quand vient l'orage

- l'orage désiré par un dieu tout-puissant)

4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 20:48

même les poètes

leur ombre est sans ailes


une ombre, c'est tout

 

ce n'est qu'un trou dans la lumière

(leur corps, et tout) évidemment

3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 20:46

Aurélien

Aurélien

 

présage de moi

aveu -

avenir de moi

 

songe connu

fin certaine

 

celui qui aime son reflet se tue

1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 23:19

ils ont parlé tous les morts les vivants

bouches de lumière autour de l'eau noire

langue des temps futurs ils ont parlé

disent le sable et l'aube arbres et vents

 

disent le silence des statues fausses

disent vous n'en avez plus pour longtemps

disent rappelle-toi demain les nuits

disent debout pâtures du soleil

 

psaumes bleus cris des souleveurs de monts

entendez comme neige amour orage

forge et manducation des fruits marins 

blasphèmes pieux leurs questions égorgées :

 

quoi nous ravit notre vie -

où pleure l'oiseau qui pleure -

quand donc aurons-nous le temps -

où dormira la lumière -

 

que ferons-nous du printemps -