Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 23:44

L'homme révolté. Pour A. Camus.

16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 14:37

à l'ombre du pommier
trois beaux et blonds enfants qu'on aime
qu'on gronde qu'on nourrit qu'on baigne
nos vignes à soigner
jà le jour a filé

par le vent m'en souvienne
je connais ce camion qu'ils traînent
c'était le mien il est rouillé
tarissent les fontaines
le meilleur vin de mon cellier
est d'enfance lointaine

les pères rapetissent
voilà les blonds enfants mariés
chantez! le temps passé fut bon
moi qu'on m'ensevelisse
l'instant de boire mon poème
à l'ombre du pommier

4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 12:48

-Je te déferai.
-Je t'ai fait.
-Je te maudis.
-Je t'aime.
Puis il y eut un silence.
-Je te tuerai, dit l'Homme.
-Je te sauverai, dit Dieu.

28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 21:21
ne brille qu'une étoile
le jour s'en va, la nuit vient
comme l'eau se mêle au vin

un chant monte des roses
noyant tout en son parfum
comme l'eau se mêle au vin

l'ombre unanime forge
un rêve vrai, indistinct
comme l'eau se mêle au vin

dansez, nos corps, ce rêve
les fruits, le ciel ne font qu'un
comme l'eau se mêle au vin

la joie éclate où tout repose
ô chair gorgée du divin
comme l'eau se mêle au vin

courent des crocs délier nos gorges
d'un loup fol ou d'un bon chien
comme l'eau se mêle au vin

au jardin je m'en vais mon Eve
vienne l'unique matin
comme l'eau se mêle au vin

noces du sang et des étoiles
la nuit s'en va, le jour vient
comme l'eau se mêle au vin
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 17:07

ô soleil ô vent ô mon ombre
ô fleurs et fruits sans nombre
disparaître il faut
ce soir, demain

c'est la belle saison
puis c'est l'été
c'est la fin

laissant croître l'herbe
délaissant la faux

là mon oubli
là ma joie, mon chagrin
là ma faute

maintenant: se perdre
se perdre il est temps
dans les herbes
l'herbe haute