Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 18:18

ScannedImage-8sur la colline grise.

la plaine a invité la brume
toutes les routes disparaissent
l'automne orange allume
sa lente mort sur la forêt lointaine

mon fils est devant je le pousse
il ne sait pas encor marcher
sur la colline grise
une pâle lumière glisse et pleure

en bas je lui montre les maisons
jaunes où les cheminées fument
il sait dire : je vois
on croirait de très vieux jouets qui brûlent

soudain l’enfant voulut marcher
je me suis adossé à l’arbre
voici son premier pas
loin de moi avant la chute et les larmes

j’ai cru des choses et des gens
que je ne crois plus désormais
il pleut – jaillit son rire
pourquoi ? je ne sais – peut-être le vent

je vois revivre mon enfance
et je sens mes cheveux blanchir
vieux regrets, joie réelle
– mon fils, que te bénisse l’eau du ciel

tu marches tu ris la nuit tombe
le brouillard vient noyer la plaine
l’arbre s’endort je rêve
d’une grande scène où jouer encore

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 18:16

ScannedImage-7la route qui monte.

tu montes la route qui monte
bordée par les arbres
traversés de vent
de lumière blanche

c’est l'aube. gisent dans ton dos
tes village, église
nuit. tu marches sur
des fruits qui éclatent

délivrant le nom de leur arbre
chêne, noisetier
noyer, châtaignier
secrets de bruits secs

chaque feuille à sa façon chute
tourbillon, vertige
tremble, vrille ou valse
sans aucune lutte

dans le don des automnes, marche
là-haut t’attendra
la blanche cadence
du pays promis

les monts, dans le lointain, crocs roses
le lac et la plaine
miroir de ta mort
voici le soleil

5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 18:14

ScannedImage-6

contemplation.

soir

avons marché au crépuscule

(silence le long du chemin)

jusqu’au lieu nommé « les violettes »

 

phares

– en bas filent les véhicules

défilé bruyant, triste fête

(l’autoroute du quotidien)

 

noirs

sont les nuages sur nos têtes

victoire (ultime et minuscule)

de traits d’or les crevant – c’est bien

 

4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 18:11

ScannedImage-5

paysage vrai.

jour merveilleusement ensoleillé

l’homme n'est pas au rendez-vous

– merveilleuse paix

sous la lumière
du monde rien

qu’un banc de pierres
sous l’arbre pour entendre

battre le sang de l'arbre
et les pierres
crier

 

3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 09:35

ScannedImage-4

le feu.

le feu

que le feu

voulez-vous pas que le feu

pourquoi
pourquoi voulez-vous pas que le feu ?