Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2018 5 18 /05 /mai /2018 09:45

racontant l’histoire aux enfants

il faut trouver la phrase assez fine et légère

pour que soient doucement forés leurs cœurs nouveaux

 

moi j’ai beaucoup regardé l’eau

qui connaît toute forme qui sait la bonté

au lac tranquille un bon été que tout se baigne

 

tous mes mots me soient étrangers

30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 07:51

En ce Vendredi saint.

très cher Crucifié Toi mon ami ô mon Dieu

aide-moi je viens de prier pour les victimes
pour nos héros pour leurs familles leurs amis 
aide-moi que j’écrive une prière pour 
celui qui a tué

comme une vase la haine m’absorbe haine 
qu’il a mise en nous la peur qu'il a mise en nous 
cette Méduse m’abrutit la vie normale
a été annulée

que je ne crache pas sur son cadavre d’homme
que je ne lui dénie pas son droit titre d’homme
que je ne lui refuse pas la tombe ni
les larmes de sa mère

très cher Crucifié Toi mon ami ô mon Dieu

par sainte Antigone avant ton martyr martyre
ouvre mon cœur à ta folie miséricorde
grains de sable que je puisse jeter des mots
pour couvrir ce cadavre

(il faut bien que quelqu’un quelque Français le fasse
il faut bien qu’en tout cas un cœur chrétien le fasse
un cœur pécheur et s’il n’en reste qu’un je veux
bien souffrir cette honte)

PRIONS Toi qui peux tout quand nous ne pouvons plus
Toi qui dans les forces invisibles peux tout 
quand choses visibles dans nos âmes étroites 
nous ne pouvons plus rien

très cher Crucifié toi mon ami ô mon Dieu

Toi pardonne pardonne à l'homme qui a tué
fais-en de la lumière fais-en de tes saints
délivre-le du mal pour que nous tous un jour
en soyons délivrés

1 mars 2018 4 01 /03 /mars /2018 11:56

si des miens comme Ulysse un très long voyage
me sépare longtemps longtemps si comme Ulysse
un jour béni les dieux permettent le retour
qu’ils fassent qu’aussi je puisse être reconnu

de ma femme 
aux racines vivantes du lit d’olivier
de mon père
aux noms de tous les arbres qu’il m’avait donnés

21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 17:15

 

comment faut-il que je vive poème dis
de tout ce gris qui m’écœure faut-il chercher
à sortir fuir au sud fuir à l’ouest fuir à l’est
faut-il percer la bedaine du ciel prier
comme un dieu le soleil de nous bénir enfin

ou bien dois-je m’habituer chérir ma peine
admirer la grisaille aimer ces heures ternes
apprendre de la nue sale et triste relire
l’opaque nappe le lourd couvercle l’antique
sac de cendres sous quoi pour mourir nous devons

mourir mourir mourir encor sauf si soudain
le ciel se déchire de pluie de bleu de neige
ou vol d’ange égaré du rouge d’un amour
qui soudain justifie notre patience bon
chien qui à tout lancer rapporta le poème

comment faut-il que je vive poème dis

14 février 2018 3 14 /02 /février /2018 17:00

j’ai payé mes maladresses
sur ton dos d’une caresse
sur ta fesse d’un baiser

pour payer tes mauvais jours
la braise d’un mot d’amour
et je ne suis plus lésé