Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 21:29

 

Le plus difficile pour le tueur a dû être de trouver les armes. Car pour ce qui est des idées, elles sont en libre accès depuis quelques années. Oh! qu'est-ce qu'une idée. Qu'est-ce qu'un mot. Une idée, un mot, ne tuent pas - n'est-ce pas? N'est-ce pas, "union sacrée"?

Il fut juste de résister dans les années 40. Il fut peut-être bien plus juste de résister dès les années 30.

Je pleure. Aujourd'hui je n'arrête pas de pleurer. Je pleure pour les morts, pour les lucides et pour les sourds.

Je pense à hier. A la Bastille en 1935. "Nous faisons le serment solennel de rester unis pour désarmer et dissoudre les ligues factieuses -"

Je pense à la Norvège. A la Hongrie.

Je pense aux peuples qui ne regardent pas leur histoire en face - ce point noir que fait le soleil dans l'oeil ouvert.

Je pense à tous ceux qui refusent de voir et de penser.

Qui se perdent dans le mou. Dans le gris. Alors qu'il n'est plus temps.

PARCE QU'IL N'EST PLUS TEMPS.

commentaires