Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 18:30

entendez la chanson blessée

du trop-aimé du trop-aimant

qui pleure à toute heure passée

qui rit en son déguisement

 

                   *

 

par quelle plaie se fend mon coeur

qui porta l'arme qui le tue

quelle saison pour le bonheur

où meurt son rythme ma vertu

 

                   *

 

à l'horizon le ciel est clair

la neige a fondu dans la combe

odeur de pluie de bois de terre

les lézards s'aiment sur les tombes

 

terre épaisse au passé des neiges

lourde lumière sur les marbres

pesant amour qui tout agrège

fleuve de sève au coeur de l'arbre

 

c'est trop d'amour mon âme est pleine

de trop de vie mon coeur trop lourd

chants neufs de la verte semaine

tout ce qui naîtra me rend sourd

 

                    *

 

un oiseau bleu passe dans moi

qui crève ma chair et ma fièvre

trou guérisseur gouffre des joies

où ma tristesse met ses lièvres

 

bienheureuse blessure fine

par où le sang pourra chanter

source folle au flanc des collines

spectre fou des maisons hantées

 

                    *

 

entendez la chanson blessée

du trop-aimé du trop-aimant

son coeur épais le fait boiter

son coeur troué le fait chantant

commentaires