Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 20:08

lorsque ton visage se glace

dans le lit que l'hiver a fait

quand dans la nuit de noire angoisse

les larmes tissent leur filet

 

j'invente en l'ombre des paroles

que mes doigts disent sur tes joues

à l'envers des sirènes folles

mon chant serein dit l'espoir fou

 

le grain se fera brin

le brin se fera branche

lundi sera dimanche

 

crois bien ce que tu veux

te promets qu'en sa fin

la branche sera feu

 

lorsque tu trembles comme feuille

dans l'automne mélancolique

quand et quoique mon amour veuille

vomissent les vents théoriques

 

j'invite à passer les orages

à voir plus loin que l'horizon

à retrouver le vert voyage

à regagner la vraie saison

 

le grain se fera brin

le brin se fera branche

lundi sera dimanche

 

crois bien ce que tu veux

te promets qu'en sa fin

la branche sera feu

 

lorsque suant les mauvais jours

au gris miroir de nos rivières

ta voie s'accable en longs détours

dans les lacets de la lumière

 

je veux pour remède à l'oubli

de simples guérir ton histoire

ce que ma bouche te publie

pas un château n'en fait mémoire

 

le grain se fera brin

le brin se fera branche

lundi sera dimanche

 

crois bien ce que tu veux

te promets qu'en sa fin

la branche sera feu

 

lorsque ce chant maigre soleil

t'aura rendu et coeur et cuir

transmets à d'autres la merveille

qui force le loup fol à fuir

 

et si par manque d'artifice

un trou de glaise me fait taire

ces mots continueront l'office

je les dirai dessous la terre

 

le grain se fera brin

le brin se fera branche

lundi sera dimanche

 

crois bien ce que tu veux

te promets qu'en sa fin

la branche sera feu

 

le grain se fera brin

le brin se fera branche

lundi sera dimanche

commentaires