Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 13:53

Hélène Hélène

proie de Pâris

 

- il ne t’a pas piétiné le ventre

- il ne t’a pas craché à la gueule

- il ne t’a pas meurtri les jambes

 

et s’il t’a mordue, et s’il t’a griffée

ce ne fut qu’amoureusement

 

*

 

maintenant ton corps pourrit

belle Hélène proie putréfiée

on l'a déterré on l'a exposé

puis le Musée brûla - il gît sous le ciel

 

des oiseaux des rongeurs des insectes

t’aiment qui ne se gênent pas

 

les vautours ne se gênent pas

ils font leurs œuvres de vautours

et les rats et les scarabées

t’aiment pareil

 

*

 

où sont les princes qui vinrent jusqu’à Troie

te rendre à la Grèce

où sont leur force et ruse

le courage et la sagesse d’Ulysse et d’Achille ?

 

ils sont aimés comme toi

des vautours des rats des scarabées

et Pâris et Hector

 

les cadavres de Troie

les cadavres d’Athènes

le glorieux cadavre d’Europe

 

*

 

te ravir au ravisseur

s’il est amoureux des formes vivantes

est possible

à qui sont noblesse et vertu

 

mais contre les amoureux de la mort

on ne peut rien

 

*

 

(peut-être) un enfant se souvient

te revoit (peut-être) belle prisonnière

bande pour toi (peut-être) pour la première fois

se souvient (peut-être) des vers que le Maître imposa

 

qu’il redise alors Je veux

de la poudre et des balles

 

et tu seras sauvée

commentaires