Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 10:53

Dès lors on peut, on devrait, il faut s'interroger. Sur les pères taiseux, les mères mélancoliques, ce qui fait parler: l'alcool, le sexe, la mort, et les bêtes-qui-parlent que tout cela enfante. Pourquoi ils (tout cela) enfantent sinon les plus grands dans la parole (qui sont forcément les plus petits sur le théâtre des choses), des qui toujours ont alliance avec elle.

Ceux-là même qui portent en eux, jalousement, dans des ventres monstres des princes héritiers, toujours des premiers nés, toujours des mâles, sans cesse: dauphins de la Parole.

commentaires