Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 13:51

   "En effet, ce qui témoigne pour le chef-d'oeuvre classique, est-ce pas, malgré la clarté parfaite de la forme, cette irréductible ambiguïté du sens, au-delà la somme toute banale pluralité des sens présents dans l'oeuvre? Le lecteur, à chaque page, subit l'obscur éblouissement, et garde dans l'âme cette tache noire, qui demeure longtemps dans l'oeil de qui a regardé le soleil en face.

   C'est ainsi qu'il faut entendre ce que nous écrivîmes en ouverture: tout chef-d'oeuvre est ambigu - non parce qu'il nie la vérité, mais parce qu'il nous l'offre comme un astre si clair et si brûlant, que nous ne pouvons la redire qu'en la bredouillant, les yeux fermés; si bien que nous ne sommes même plus sûrs d'avoir vu ce que nous vîmes; si bien que loin de définir les contours de l'astre, nous ne pouvons que parcourir  le cadastre de cette ombre en nous. Et cette trouble nuit nous enchante."


Elie de LANSUREAUX, L'Illusion classique, Première partie, éditions Bacchantes, 1957.

commentaires