Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 14:17

   "Tout écrivain classique est bilingue: maîtrisant la langue normée, connaissant la langue populaire; ayant une oreille pour la langue en ses beaux habits du dimanche, et  l'autre pour la langue du bistrot;  une pour la langue de Paris, l'autre pour la langue de son pays; l'une pour la langue du maître, l'autre pour la langue des nounous - avec ses chansons, son accent, ses fautes - autrement dit: son génie.

   Ainsi seulement peut-il être conscient de la règle et de l'écart, de la grammaire officielle et de la grammaire parlée; ainsi prend-il la mesure non seulement de la largeur de la palette à sa disposition, mais aussi (qu'il use ou pas de l'étendue de cette palette), mais surtout: de la vie de la langue dans la langue, de ce même esprit animant des millions de bouches, de la force de cette âme qui n'appartient à personne et qu'il devra pourtant faire sienne, faire neuve."

 

Elie de LANSUREAUX, L'Illusion classique, Deuxième partie, éditions Bacchantes, 1957.

commentaires