Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 12:12

qu'il aille ainsi pour toujours aller où il veut

celui qui marche droit de jour et qu'on attend

- mais toi ralentis écoute regarde et rêve

creuse le ciel: marche sur la pointe des pieds

 

quand il marche celui qui marche

qu'il ne sache pas sous ses pas

les mètres de terre avant l'eau

le nombre de graines le nom des os

 

ni le joyeux débit des sources

ni les mythes des temples morts

ni les faces pourries qu'il foule

ni les forêts bleues qui dorment encore

 

qu'il ignore durant sa course

les voix qui réclament pitié

le bois moisi des grandes arches

qui dorment loin des îles loin des ports

 

et les foules décomposées

des guerriers des grands batailles

et les femmes impatientées

dont l'oeil s'est tu aux anciennes murailles

 

qu'il ne sache rien des tombeaux

des mines ni de la mémoire

ni du feu du sang sec des nuits

que bat son pas comme une sèche pluie

commentaires