Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2006 1 13 /11 /novembre /2006 09:16

 

il attendait le salut bienfaisant de la pluie,

l'espérant comme le pécheur en son péché

du vice l'oasis après, morne désert traversé,

bien des vertus.

 

la pluie vint, tombant à grosses gouttes,

bien lourdes, une pluie chaude, amère.

il était là, dessous, dansant au baptême néfaste

- ainsi recevant du ciel gris son dû, sa peine et son salaire.

 

et restant trop longtemps sous l'eau battante,

les cieux généreux offrirent au mécréant,

prix de la mauvaiseté patiente,

la grâce du suicide en une noyade lente.

 

c'est alors qu'il connut, noyé vraiment

sous l'eau bonne et lui-même entièrement plein

jusqu'en son ventre, ses poumons, ses veines

de l'eau céleste et limpide et claire 

 

que le ciel se vidant pour lui l'avait coulé dedans son sein

et que, pour le faire même et autre, le Ciel Océan avait empli comme une outre

du liquide vital de la vie son vide, aride, sec néant

jusque pour aujourd'hui le rendre, lui naguère bois mort, élément de l'eau.

commentaires