Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 15:16

parce qu'elle perd toujours papiers, cartes et clefs, on la croit distraite

alors qu'elle est attentive au possible; on pourrait dire plutôt

d'elle qu'elle est oublieuse - dans l'oubli des choses, et des êtres

qui ne sont pas là, pleinement, de l'inutile d'abord, et de tout ce qui est faux.

 

précisément parce qu'elle existe, et qu'elle est dans la réalité

seule et dans ce poids de tout (qui est l'amour, véritablement),

d'autres qui n'y sont pas, d'eux se suffisant et contents, disent qu'elle est

légère - éthérée. et moi qui l'aime, et moi peut-être seulement,

 

je sais par la chair et l'alliance, qu'elle est dans l'oubli

d'elle-même, surtout, et qu'elle en paie le prix,

à veiller la vérité, attentivement, et prête à perdre le reste

 


- et le perdant. qu'importe: puisque rouilleront serrures, et que nos codes et nos gestes,

et que maisons et voitures iront à perte. et qu'éternelle est, cependant, cette trace,

et la demeure (là où blessure est béance), à visage et coeur, d'en elle, femme, la grâce.

commentaires