Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 13:26
1.
ne prête plus poète
ton oreille distraite au bruit
de la cloche fêlée le soir

mais tard bien tard entends
le cri d'un enfant dans la nuit

2.
c'est toi l'enfant le cri c'est toi
si tu veux c'est toi toi l'enfant
toi la douleur toi la terreur
toi la nuit tout entière
toi le petit qui crie là-bas
tu entends tu comprends c'est toi

tu l'as bue la mélancolie du monde
bu et mangé la souffrance divine

au matin ton chant sonnera matines

3.
donne aux hommes ton chant
ton chant vent frais ton chant sang neuf

à la louange du Seigneur
donne-leur
tes mots de nuit comme du pain
du lait du miel un oeuf

commentaires