Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 17:26

Je pense aux aurochs et aux anges, au secret des pigments immuables, aux sonnets prophétiques, au refuge de l’art.

 

Vladimir NABOKOV, Lolita, 1955, traduction de Maurice Couturier

commentaires