Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 21:35

Il y a des mots qu'on aimerait arracher de la figure de certaines personnes. Des mots qu'elles portent inscrits sur leur carte de visite, épinglés au revers de la boutonnière, et qu'on aimerait déchirer publiquement - non pour leur faire un affront mais d'abord pour sauver l'honneur.

Je pense au mot "socialisme", je pense au mot "République".

J'en appelle, entre deux fêtes, au peuple - à la marmaille, aux vieux, aux poètes, aux jardiniers, aux paysans, aux ouvriers, aux profs, aux libraires, aux gardiens de musée, aux ouvriers, aux croque-morts, aux femmes célibataires, aux prisonniers, aux routiers, aux avocats, aux journalistes, aux gardiens de phares, aux piétons: ils sont là ceux qui volent notre pays et le défigurent - dans ceux-là qui se disent de la République, dans ceux-là qui se croient socialistes, et qui crachent à la gueule de la Révolution française et de la glorieuse gloire éternelle de nos aïeux, et qui dégueulent nos plus belles chansons.

Nous sommes un peuple. Nous sommes la France. 

Maudits soient nos diviseurs.

commentaires