Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 12:40

On l'a donc tous ce grand QUE FAIRE? coincé dans la gorge. Comme un os énorme qui ne passe pas. Qu'on mâche misérablement. Attendant quoi? Qu'on finisse pas se résoudre à avaler la chose, dans la résignation de nos ventres digérant. Ou qu'un coq en ressuscite.

L'impression est là que ce qu'on a toujours fait (on: la Gauche, l'Eglise) ne fonctionne plus. Qu'il faut trouver d'autres façons de faire, d'autres moyens d'agir.

Il est vrai que l'espace public a changé - il s'est réduit: même si tu veux distribuer des tracts dans des boîtes aux lettres, faut connaître le digicode. Vrai que d'autres façons de communiquer sont apparues (ici peut se chanter le traditionnel petit couplet sur Internet).

Mais, mais mais: ce qui a changé peut-être, ce qui a changé d'abord c'est que tout ce qu'on faisait on ne le fait plus. Pourquoi, comment - je ne l'examinerai pas ici (sourdine terrible de l'habitude, sans doute - nous étions las).

Il n'y a donc peut-être pas à changer, à trouver LA METHODE - il y a d'abord à se remettre à faire. Tout simplement.

L'ouvrir. L'ouvrir grand. Dire. Déplaire. Ecrire. Ecrire grand. Déplaire encore.

L'ouvrir pour quoi? Dire, écrire quoi?

Eh bien d'abord ce qui est. Ce qu'on voit. Ce qu'on entend.

Peut-être aura-t-on fait là le plus gros.

commentaires