Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 09:12

" "Quand tu as trente gamins dont tu dois t'occuper, avec des niveaux différents, des vécus différents, et qu'il faut que ça roule, lui-disait-elle, trente gamins différents, qui t'arrivent d'horizons différents et qui apprennent de trente manières différentes, il faut le gérer, tout ça. ça implique beaucoup de paperasse. Beaucoup de tout. Mais c'est rien, comparé à ce que je fais ici. Bien sûr, même ici, même dans la section de rééducation à la lecture, il y a des jours où je pense "aujourd'hui, j'ai été bonne", mais le plus souvent j'ai envie de sauter par la fenêtre. Je me casse la tête à me demander si c'est vraiment la bonne filière pour moi. Parce que je m'investis beaucoup, au cas où tu ne t'en serais pas aperçu. je veux faire les choses "comme il faut", et c'est une vue de l'esprit - chaque enfant est différent, chaque enfant est un cas désespéré, et je suis censée arriver pour tout arranger.Bien sûr que tout le monde perd pied avec les enfants qui n'arrivent pas à apprendre. Qu'est-ce que tu veux faire d'un gosse qui sait pas lire? Penses-y - un gosse qui sait pas lire. C'est difficile, papa. Ton ego s'y laisse bouffer, quand même, tu sais." "

Philip ROTH, la Tache, I : "De notoriété publique", 2000.

commentaires